Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 331 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BOSCO

Le bosco et/ ou agent de surveillance assiste les usagers du port et les services techniques sur demande d’intervention. Il est susceptible d’assurer les opérations de pompage et de remorquage des bateaux.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je m’appelle Sara et je suis bosco à la capitainerie du Cap d’Agde. A la base, mon métier, c’est faire de la sécurité, porter assistance aux plaisanciers, à toute personne entrant au port du Cap d’Agde. Je prends mon service à dix-huit heures. Je me rapproche de la capitainerie. Je prends contact voir si tout se passe bien et après je me mets en place pour assurer la permanence auprès de la capitainerie. C’est veiller sur les plaisanciers, les nouvelles arrivées du jour ou alors les plaisanciers qui sont là à l’année. S’ils ont besoin d’électricité ou s’ils constatent quelque chose d’anormale, c’est à moi à faire remonter les informations auprès de la capitainerie. Notre première mission, c’est de patrouiller et ensuite d’intervenir aux appels. Ça peut être aussi bien téléphonique ou par radio, la VHF, radio maritime. On va patrouiller en bateau sur l’ensemble du port, après on va patrouiller en voiture sur tout ce qui est à proximité de l’eau et aussi en pédestre, on va faire beaucoup de marche. On a beaucoup de proximité, que ce soient avec les plaisanciers ou les commerçants situés sur les quais. Beaucoup de prévention, d’accueil, c’est quand même un endroit où les gens viennent en vacances. Nous faisons davantage de prévention. Nous sommes dans la catégorie de garde particulier, comme un garde champêtre sauf que nous, nous sommes sur le port. Ma formation de base, c’est agent de prévention et de sécurité. Je n’avais aucune connaissance sur tout ce qui était marin ou nautique. J’ai suivi des formations de matelotage où on nous apprend à faire de l’assistance, la procédure à suivre pour remorquer un bateau. Nous sommes autonomes. On est sur l’eau, on fait du bateau tout l’après-midi. Les plaisanciers sont agréables, on se sent quand même en vacances. Il faut aimer rendre service aux personnes. Ceux qui aiment se sentir utiles, c’est valorisant comme métier. Mon avenir, ça ne me dérangerait pas de faire ce métier toute ma vie.