Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 208152 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

ASSISTANTE MATERNELLE

On la connaît plus sous le nom de nourrice, voire « nounou » : l'assistante maternelle (la profession est essentiellement féminine) garde les enfants à son domicile, de manière régulière ou occasionnelle.

Je m’appelle Anicée, je suis assistante maternelle, j’ai 32 ans. Je travaille à mon domicile, j’accueille 3 enfants. Je suis salariée de la mairie depuis 2007. Mon métier consiste à accueillir les enfants, à leur prodiguer les soins, toilette, couchage, habillage. Ensuite, j’ai un rôle de veiller sur eux en maternant sans jamais prendre la place des parents. Je suis autonome dans l’organisation de ma journée, dans l’organisation des jeux, des temps libres, des temps de repos tout en respectant le rythme des enfants. Je suis rattachée à la crèche familiale municipale et c’est la directrice de la crèche qui attribue les places selon la liste d’attente. La crèche familiale qui m’emploie compte une vingtaine d’assistantes maternelles. Les qualités requises pour être assistante maternelle, déjà aimer travailler à domicile, aimer travailler avec les enfants, avoir de la patience, de la douceur et avoir un esprit créatif pour proposer des activités aux enfants. Avoir une maison soignée, bien entretenue, être attentive aux soins qu’on prodigue aux enfants, des heures régulières pour le change, des petites toilettes. Nettoyer le visage, leur apprendre à se laver les mains régulièrement. Les principales contraintes quand on est assistante maternelle, c’est surtout les horaires. Une autre difficulté, c’est le fait que le métier d’assistante maternelle peut empiéter sur la vie de famille, le fait qu’il n’y ait pas de séparation entre le lieu de vie et le lieu d’exercice. Ce qui m’a poussé à faire ce métier, c’est le contact avec les enfants, de voir leur évolution, de les voir grandir, de voir l’éveil qu’ils ont, de voir tous les progrès qu’ils font. Pour être assistante maternelle, j’ai suivi une formation initiale qui dure 3 semaines qui comprend un volet théorique donc nous sensibiliser aux besoins de l’enfant, besoin moteur, besoin affectif. Egalement un côté pratique qui concerne la prise des repas, les soins et les jeux d’éveil. Maintenant que j’ai eu mon CAP petite enfance, je suis en validation des acquis professionnels pour obtenir le diplôme d’auxiliaire de puériculture afin d’intégrer une crèche.