Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 198832 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

AGRICULTEUR

Passionné de nature, doté d'une solide formation technique et assisté d'outils informatisés, l'exploitant agricole est un véritable chef d'entreprise, qu'il produise des céréales, des légumes, des fruits, du lait ou de la viande...

Sylvain Epinard, installé depuis 2 ans en société avec mon oncle. L'orientation est basée sur le lait, les veaux de boucherie, 10 vaches à l'étang et une cinquantaine d'hectares de cultures fourragères. Etre agriculteur, pour moi, c'est être éleveur avant. Moi, l'élevage, c'est quelque chose qui me passionne, pas forcément l'élevage laitier d'ailleurs. On fait du lait, l'élevage à l'étang, ça me passionne, les céréales me passionnent énormément aussi. C'est un métier qui nécessite beaucoup de contacts parce qu'au jour d'aujourd'hui, l'agriculture devient une entreprise à part entière, et que, si on s'informe pas, si on ne prend pas les contacts à côté, on ne pourra de toute manière pas faire tout tout seul. Pour bien faire ce métier d'agriculteur, je pense que les compétences requises sont d'abord la rigueur, ensuite le sens de l'observation, je pense. La rigueur, énormément, parce que quelqu'un qui n'est pas rigoureux, qui passe pas voir ses bêtes, qui passe pas dans ses champs, il verra rien. Et le sens de l'observation, la personne peut passer, mais si elle n'observe pas, elle ne verra pas non plus. Donc, faut s'informer, être au point techniquement. C'est pas forcément sauter tout de suite sur la nouvelle technologie, mais faut s'en informer, savoir que ça existe et qu'à la rigueur, essayer et si ça ne marche pas, on change. C'est un métier où on est vraiment très autonome. Si on a envie de prendre un mardi, on prend un mardi, si c'est un dimanche, c'est un dimanche. Ensuite, il y a l'aspect de travailler avec du vivant, c'est quand même important et c'est agréable, même si il y a des contraintes, c'est quand même vachement agréable. Et puis, il y a le fait de toujours être dehors au contact de la nature et ça c'est vraiment quelque chose qui me satisfait pleinement. Il est certain qu'on ne compte pas nos heures comme un salarié mais on travaille à notre compte aussi. Moi, si j'ai besoin de mon mercredi après-midi pour aller par exemple entraîner des gamins au hockey, je prends mon mercredi après-midi. Après, je me consacre à ma famille, à mes loisirs, à mes amis.