Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 73949 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

AGENT GÉNÉRAL D'ASSURANCE

Intermédiaire entre une société d'assurances et des clients, l'agent général endosse une triple casquette de commercial, de gestionnaire et de manager. Un métier réservé à ceux qui aiment entreprendre et qui n'ont pas peur de relever des défis.

Le métier d’agent général, c’est donc un métier de proximité où nous sommes là pour proposer des services à des particuliers ou à des entreprises de manière à assurer soit leur bien donc typiquement une maison, une voiture ou une entreprise, des locaux, soit leur véhicule, ça c’est assez simple. Et après on a toute la partie plus technique, plus compliquée qui assure les responsabilités civiles. Et les responsabilités civiles c’est tout ce qu’on peut faire comme dommage à une autre personne que ce soit un particulier ou pour les professionnels. Donc notre métier c’est quoi, c’est de proposer ses services et surtout derrière d’accompagner nos clients sur le terrain, de les voir au quotidien, de voir leur évolution et de toujours adapter les produits qu’ils ont souscrit en fonction de leur besoin. Ma journée type D’abord on arrive à l’agence. On regarde effectivement le courrier, les fax, les emails. Et derrière on enchaine les rendez-vous, les tâches administratives, les sinistres. On va directement voir les clients qui ont eu un sinistre, une tempête comme on a vécu récemment, des vols, des cambriolages, des incendies, des dégâts des eaux et ça se termine en règle générale vers 20 heures. Ce que j’aime ! Alors ce que j’aime particulièrement dans mon métier, c’est la diversité. C’est-à-dire d’abord que l’assurance est quelque chose qui est incontournable dans la vie des français. Et on a à la fois une diversité dans les gens, des particuliers, des entreprises et à la fois dans les produits. Alors ce que j’aime aussi, c’est effectivement toute la partie arrière, c’est-à-dire qu’il y a à la fois la gestion du personnel avec le management, j’ai une équipe, c’est très intéressant et à la fois toute la partie stratégique commerciale, marketing et financière où on est directement impliqué dedans et c’est nous qui décidons là où nous voulons aller. Formation Donc la formation pour devenir agent général, outre un passage par un bac+2 minimum, il faut faire un stage de 600 heures dispensé par les compagnies d’assurance qui est obligatoire. Donc moi bien évidemment, j’ai fait ce stage de 600 heures et auparavant j’ai fait une école supérieure de commerce, un DEUG de sciences économiques et j’avais déjà une expérience professionnelle dans la vente et le marketing. Conseils Si j’ai un conseil à donner à des jeunes qui veulent faire ce métier, c’est d’abord d’aller pousser la porte de l’agent général qui est près de chez eux qui les accueillera avec grand plaisir et qui leur montrera ce que c’est le terrain. C’est un métier de terrain, il faut aller sur le terrain pour comprendre et pratiquer. Contraintes Pas de pause déjeuner pour Philippe aujourd’hui. Rendez-vous donc dans la propriété d’un assuré qui a eu quelques frayeurs avec un arbre centenaire. Là, c’est l’heure du déjeuner, on n’a pas d’horaire, c’est très chronophage. On va voir les clients quand ils ont besoin qu’on les voit. Là, je suis à un rendez-vous à un horaire qui n’est pas classique. Une deuxième contrainte, c’est qui faut savoir s’adapter à tout type de clientèle, ça va du particulier, à l’agriculteur jusqu’à l’entreprise de haute technologie. Donc il faut vraiment être spécialiste, nous sommes des généralistes de l’assurance et donc il faut vraiment comprendre ça et ça peut être une contrainte. Après une fois qu’on l’a adapté, ça fait partie de la beauté du métier. Qualités requises Tout d’abord c’est le goût du contact avec les hommes et les femmes parce qu’on voit des clients tous les jours, on a des situations difficiles quelque fois donc il faut aimer le contact. Ensuite, il faut de la flexibilité parce qu’on voit des choses très différentes et donc il faut pouvoir s’adapter. Enfin, le dernier point, il faut être technique. L’assurance c’est compliqué et il faut pouvoir l’adapter à son client. Perspectives Alors les perspectives d’avenir d’un agent général d’assurance, ça touche essentiellement dans son cabinet. C’est de le diversifier, c’est de l’agrandir, c’est de recruter, d’avoir une entreprise qui grossit. Et maintenant toutes les infos pratiques Pour accéder au métier d’agent général d’assurance, plusieurs voies d’accès sont possibles. Etre titulaire d’un diplôme ou d’un titre de niveau master2, voire de niveau licence si celle-ci est à spécialité assurance. Avoir une expérience professionnelle de 2 ans, 1 an pour les cadres dans une fonction de gestion ou commercial dans le secteur de l’assurance. Ou encore avoir réalisé un stage professionnel dans le secteur de l’assurance d’une durée minimale de 150 heures. Les sociétés d’assurance se sont en outre engagées à délivrer à leurs futurs agents une formation initiale d’au-moins 600 heures. Par ailleurs, il faut signaler que le métier d’agent général d’assurance est en pleine évolution. La profession rajeunit, ce qui a transformé les modes de fonctionnement des agences en apportant des idées neuves. Ainsi avec un environnement de travail très informatisé qui facilite ses tâches administratives, l’agent général d’assurance se consacre aujourd’hui davantage au développement de son activité commerciale et à la relation avec la clientèle.