Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 43723 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CHARGÉ D'AFFAIRES RÉGLEMENTAIRES

Garant de la qualité et de la sécurité du médicament, le pharmacien est présent à toutes les étapes du processus industriel, de la découverte de la molécule jusqu'à la commercialisation du produit.

Mon métier consiste à faire en sorte que toutes les phases du médicament, depuis la recherche, le développement, jusqu’aux phases de commercialisation, soient faites tout en respectant la réglementation spécifique aux produits que nous commercialisons en tant qu’industrie pharmaceutique. Notre activité est très diverse, puisque ça peut être des conseils pour le développement du produit, ça peut être préparer des dossiers pour la mise sur le marché des nouveaux médicaments et l’enregistrement auprès des autorités, des conseils pour la commercialisation, de la validation des documents promotionnels et éventuellement le suivi de la pharmacovigilance de ces produits. Ce qui me motive le plus, au quotidien, dans mon travail, c’est d’avoir le sentiment de contribuer à la mise sur le marché de nouveaux produits qui pourront être utiles à des patients. Une partie de notre travail est assez solitaire puisque il y a un besoin d’analyse de la réglementation et des données scientifiques qui nous sont données, donc ça se fait effectivement au calme. Il y a tout une phase d’échanges aussi avec d’autres départements qui fait que ce métier, est finalement très vivant, c’est pas uniquement un métier purement administratif. Une bonne connaissance de la réglementation est également nécessaire pour ce métier. Il travaille directement sous la responsabilité du directeur des affaires réglementaires qui est garant du respect du code de la santé publique. Mon environnement de travail direct, c’est une équipe de pharmaciens qui s’occupe spécifiquement d’affaires réglementaires. Mais c’est aussi toute une équipe variée de médecins, de pharmaco-vigilants, de personnes du marketing, qui fait que justement cette interaction est très riche. Je me sens responsable de l’application de la réglementation du médicament aux produits de l’entreprise et donc de faire en sorte d’assurer que les données que nous fournissons sont fiables. Pour faire ce métier les compétences scientifiques sont tout à fait requises puisqu’on va nous demander d’analyser en détail des données cliniques. Ca nécessite aussi beaucoup d’écoute et de diplomatie pour pouvoir travailler efficacement en équipe. Mais également nous devons être très rigoureux dans ce que nous faisons pour que nos dossiers soient acceptés et qu’ils soient recevables par les autorités. Pour faire ce métier, en plus de notre formation de pharmacien, on nous demande fréquemment de compléter cette formation par un master professionnel en affaires réglementaires qui peut être ciblé sur l’enregistrement national ou bien international. Pharmacien affaires réglementaires, ça n’est pas seulement un métier très précis, ça peut être un éventail d’activités dans lesquelles on peut plus ou moins se spécialiser en fonction de la structure des entreprises et de ses centres d’intérêt.