Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 84887 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BOUCHER, ARTISAN

Spécialiste de la viande, le boucher respecte un savoir-faire artisanal pour la préparer, la présenter et la vendre. Installé à son compte, ce professionnel assure des journées bien remplies où les tâches sont très diversifiées..

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je suis Bessière Eric et je suis boucher à Gravel. Le métier de boucher consiste à aller déjà tout d’abord choisir sa viande le matin pour avoir les meilleures carcasses possibles et se faire la meilleure viande qu’on puisse faire. Ensuite, préparer, désosser la viande. L’éplucher, la préparer et puis après la commercialiser, la mettre sur son étal. Faut savoir argumenter, savoir le conseil, c’est un tout. J’ai commencé à travailler en apprentissage à l’âge de 16 ans par un brevet professionnel de cuisine. Et ensuite, j’ai fait un CAP de boucherie, une mention complémentaire traiteur. On n’est pas seul. Il y a beaucoup de travail. Même un petit boucher au début, il vaut mieux être deux, parce que dans un magasin, il y a tellement de travail, tellement de choses à faire, que seul c’est quasiment impossible. Mon père, par exemple, le matin va faire les achats, moi je m’occupe de mettre la banque, de vérifier que tout soit bien, qu’on est tout en stock, préparer les commandes. Après on a des ouvriers pour la préparation. On a un cuisinier qui prépare toute la partie cuisine et chacun a sa tâche bien précise pour que le travail soit fait dans les meilleures conditions possibles. Les qualités, c’est d’être méticuleux, d’être un petit peu maniaque dans son travail, pour essayer de faire le meilleur travail possible. Et puis tout simplement, d’aimer son travail et avoir envie d’apprendre et tous les jours de se remettre en question. Parce que jamais rien n’est acquis et tous les jours on apprend de nouvelles choses, de nouvelles techniques, de nouvelles préparations, c’est une remise en question perpétuelle pour être toujours au top. Quelqu’un qui vient chercher un bon steak pour se régaler, on est là pour bien le servir et exécuter ses envies. On compte agrandir le magasin déjà pour avoir encore plus de débit, proposer plus de choses et donc de ce fait là embaucher encore plus de personnes et puis se développer aussi dans les extérieurs, dans le secteur de la livraison. D’avoir une vitrine que nous faisons beaucoup de viande de qualité et de tirer l’épingle vers le haut. Toujours aller vers le haut pour être toujours le meilleur dans son travail et aller le plus loin possible. Même dans la boucherie, on peut aller très loin.