Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 54618 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

COMÉDIEN DE CINÉMA

Théâtre, courts-métrage, publicité, cinéma… Le comédien peut jouer sur différentes scènes, différents plateaux. Un métier-passion qui demande un peu de talent et surtout beaucoup de travail.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je voulais être musicien, pianiste au départ et puis j’ai commencé à faire du théâtre en terminale au lycée. La première année, j’ai joué un petit rôle donc il n’y avait pas de quoi avoir une révélation. Puis, dans la deuxième pièce, la deuxième année, j’avais le rôle principal dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière et je me suis beaucoup amusé. C’est l’avis des autres qui m’a fait dire « pourquoi pas ». Je ne viens pas du tout d’une famille d’artiste, ça ne me semblait pas possible de faire ce métier. J’ai joué, de fil en aiguille on est vu, on est repéré par des metteurs en scène qui vous proposent des projets plus ambitieux. Ensuite, plusieurs court-métrages, une pub, des choses qui se montent. Puis, je passe des castings. Quelqu’un qui me dit « je veux faire ce métier pour être connu », pour moi on part sur une base un peu bizarre. Si son but dans la vie c’est d’être connu, il y a très peu de chance pour qu’il le soit, il y a peu d’élu. On vient me chercher à un endroit dans Paris, on m’habille, maquillage, coiffure et on tourne. C’est vraiment les montagnes russes. On ne fait rien pendant 2 heures et d’un seul coup c’est à nous, il faut tout donner. Mon métier, c’est de faire croire que je ne suis pas en train de jouer, c’est de faire croire que c’est naturel. Je suis un personnage que tu croiseras dans la rue. On ne s’ennuie jamais, on est un peu sans parachute tout le temps. On ne sait pas combien de temps on va faire ce métier. Est-ce qu’on va réussir à surmonter les creux de vague ? Il y a une précarité excitante, qui fait peur aussi et handicapante dans la vie de tous les jours. Pour aller voir son banquier et demander un prêt ou quand on a besoin de trouver un appartement en location, la précarité du statut d’intermittent ne rassure personne donc ce n’est pas forcément très confortable tous les jours. En ce moment, ça se passe bien mais dans un an, je ne sais pas. L’âge avançant, notre physique change et c’est compliqué de durer. J’ai de la chance d’avoir trouvé ma passion. Il ne faut pas se ménager. Il ne faut pas se dire que c’est un métier où l’on va bien gagner notre vie. C’est faux. Il faut beaucoup travailler. Une phrase dit « ce métier c’est 20% de talent et 80% de travail », c’est sûr.