Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 14428 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

ASSUREUR QUALITÉ (INDUSTRIE DU MÉDICAMENT)

Garant de la qualité et de la sécurité du médicament, le pharmacien est présent à toutes les étapes du processus industriel, de la découverte de la molécule jusqu'à la commercialisation du produit.

Le métier d’assureur qualité, c’est s’assurer que les médicaments qui sont produits sur les sites sont produits dans les bonnes conditions qui nous permettent de les mettre sur les marchés. Au quotidien, mon métier consiste à faire des vérifications par rapport à ce qui est produit et évaluer les écarts quand il y a eu des problèmes sur des lots et décider de ce qu’on va faire pour pouvoir rectifier ces écarts. L’assurance qualité, c’est un rôle d’organisation, qui va faire quoi, pour pouvoir résoudre la problématique qui nous est posée. Il faut enquêter, savoir qu’est ce qui s’est passé, c’est beaucoup d’investigations. Après, c’est également un métier technique. On a de l’administratif dans notre métier, tout ce qui n’est pas marqué, ça n’existe pas. Fatalement, l’aspect documentaire est important parce-que c’est une preuve. En tant qu’assureur qualité, je dirige une équipe de trois personnes. Mes interlocuteurs principaux sont mes collègues de production et on est également amené à travailler avec les services de maintenance, d’autres services, le planning. C’est du médicament, c’est pas un produit qui est anodin, on se doit de mettre à disposition des patients des médicaments de qualité. L’accord comme quoi le lot peut être commercialisé, mis sur le marché, doit être fait par un pharmacien. J’ai fait des études de pharmacie, filière industrie. J’ai terminé mon cursus universitaire par un DESS en qualité du médicament. « Là, c’est la dernière vérification avant de mettre les produits sur le marché. » Les qualités, diplomate c’est évident, ferme également puisqu’il y a des règles sur lesquelles il est impossible de transiger, donc face à ces règles là, il faut être suffisamment diplomate pour les expliquer et pour que ce soit compris par tout le monde et que les gens adhèrent sur ce qu’il y a à faire. Donc c’est de la pédagogie. Du fait que c’est très transverse, on s’ennuie pas une seconde.