Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 103460 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

COLLABORATRICE DE NOTAIRE

Sous la responsabilité du notaire, ce professionnel est chargé de préparer et de rédiger les actes ponctuant la vie des familles et des entreprises: mariage, achat ou vente de propriété, succession, donation...

Je m’appelle Perrine et je suis clerc de notaire. Je suis salariée. J’exerce au sein d’un office notarial. Plus particulièrement au sein du service droit de la famille. C’est-à-dire tout ce qui concerne les successions, contrats de mariage, testaments, les donations. Le rôle du clerc de notaire, c’est à partir du moment où il reçoit la demande du client, constituer le dossier, c’est-à-dire rassembler toutes les pièces nécessaires et rédiger l’acte notarié sous la responsabilité du notaire. C’est ça la grande différence avec le notaire parce que je peux pas mener à bien un dossier seule jusqu’à la fin, il y a forcément le notaire qui intervient en particulier au moment de la signature. Nos interlocuteurs sont principalement toutes les banques, tous les différents organismes, des agents immobiliers, des syndics et aussi beaucoup les confrères d’autres études de notaire. Les qualités qui faut à mon avis c’est être rigoureux dans son travail notamment dans tout ce qu’on écrit. Parce qu’on établit des actes qui ont une valeur juridique importante et il faut avoir conscience de tout ça au quotidien. J’aime bien à la fois rédiger les actes mais je pense que j’aime beaucoup aussi être au contact de la clientèle et c’est ce qui va m’arriver j’espère de plus en plus. Les perspectives, il y a 2 perspectives. Soit on reste collaborateur ou clerc de notaire toute sa carrière mais en acquérant de toute façon plus de responsabilité et d’autonomie. Soit on peu décider de vraiment devenir notaire et de s’installer ou de s’associer un jour. Dans ce cas là, il y a quand même des conditions de diplôme et surtout il faut avoir l’opportunité de s’associer, de s’installer un jour ce qui n’est pas évident non plus. Mon parcours, j’ai d’abord fait 4 années de droit où j’ai obtenu à la suite de ça un master 1 droit notarial. Puis une cinquième année qui s’appelle le master 2 droit notarial. A la suite de ça je suis rentrée ici comme collaborateur dans cette étude. Et comme j’espère un jour devenir notaire à mon tour, je continue et je suis en même temps en formation 1 journée tous les 15 jours pendant 2 ans. Lorsqu’un client vient nous voir, forcément il parle avec un vocabulaire de tous les jours. Il faut traduire de manière juridique une situation concrète et c’est à nous de transformer ça. Et c’est ça aussi qui est intéressant et qui fait le charme de ce métier.