Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 186110 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

Je m’appelle Audrey, j’ai 22 ans et je suis animatrice en milieu de vacances. Pour devenir animatrice, j’ai du passer le BAFA. Ma formation actuelle est un BPJEPS loisirs tout public donc brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et des sports. Une journée type en animation, ça commence dès 8 heures, avant même qu’un enfant arrive, on installe le centre, que ce soient les jeux, que ce soit le programme de la journée. On accueille les enfants et les parents en leur expliquant ce qui va se passer dans la journée. On aide les enfants et les parents un peu à se séparer, surtout que là ce sont les tout-petits donc ils n’ont pas forcément l’habitude et après on commence les activités. On a un planning qui est déjà prévu. On sait où on doit aller avec quel groupe d’âge. En général, le matin on a activités sportives et activités manuelles. On a le temps de repas qui est très important où on communique avec les enfants, on leur demande comment s’est passée leur matinée. Ensuite, le temps calme, temps de sieste très important pour cette tranche d’âge. Il faut respecter le rythme des enfants. Ensuite, en général, c’est l’après-midi grand jeu. Grand jeu où on met beaucoup d’imaginaire. Et ensuite le goûter. Et pour finir, accueil des parents. On leur explique comment s’est passée la journée de leurs enfants. S’il y a des choses qui se sont bien passées, s’il y a des choses qui se sont mal passées. Les qualités pour être animatrice, de la patience, beaucoup de patience, parce que dès fois les journées ne sont pas forcément faciles, c’est quand même 8 heures dans une journée non-stop. Donc beaucoup de patience, de gentillesse, de douceur et de compréhension. Il faut être autoritaire, se faire respecter. Respecter les règles du centre, les règles en communauté très important. Les règles de sécurité et d’hygiène, se laver les mains, ça c’est quelque chose à laquelle il faut faire très attention. Etre vigilant, ça va très vite à cet âge là, savoir anticiper. Ne pas avoir peur du ridicule parce qu’on se déguise, on fait les fous. Dans l’animation, le travail d’équipe est important. Si on ne sait pas travailler en équipe, on ne peut pas travailler dans l’animation, ce n’est pas possible. J’aime beaucoup l’animation, mais c’est vrai que je me vois plus dans l’avenir en tant que directrice. On a plus de responsabilités, c’est sur. Il y a le management d’équipe qui est très intéressant. Et aussi sur les projets, en tant qu’animatrice on n’a pas forcément l’occasion de pouvoir travailler sur un projet à long terme ou autre alors qu’en tant que directrice, on peut plus facilement créer un projet, le mettre en application dans le centre dans lequel on travaille et c’est vraiment ça qui m’intéresse.