Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 106431 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

AGENT DE MAINTENANCE NAUTIQUE

L'agent de maintenance est le généraliste de l'entretien des bateaux, de la mécanique à l'accastillage, en passant par l'électricité ou la plomberie. Il entretient, répare les bateaux et assure un dépannage technique auprès des plaisanciers.

Je m’appelle Jérôme. J’ai 39 ans. Je suis agent de maintenance nautique à Canet en Roussillon. J’ai deux responsables, deux patrons. Le matin, j’arrive, je prends ma liste de travail. J’ai une liste de travail, soit pour la journée ou la semaine, ça dépend si le travail est gros ou pas gros. Après une période de chômage, je suis allé faire une formation au CCI. Ils m’ont proposé une formation dans le nautisme, un brevet d’agent de maintenance nautique sur 8 mois qui te permet de toucher un panel de métiers qui va de mécanicien, menuisier, accastillage, gréement, électricien. Où tu vois les bases de tous ces métiers. L’agent de maintenance, c’est ça qui est bien, c’est que tous les jours, tu fais quelque chose de différent. Tu as une partie scolaire dans les bâtiments là-bas. Et après tous les mois, tous les mois et demi, tu as 2-3 semaines de stage à passer. Et moi, j’ai trouvé mon entreprise, là où j’ai fait mon premier stage. Ca s’est bien passé donc du coup j’ai fait mon deuxième stage. Et puis ça fait 6 ans que j’y suis. Mon panel de travail est très grand. Ca va de l’électricité, à la stratification, aux voiles, aux gréements. Quand le client arrive sur son bateau, en fin de compte, il arrive comme dans sa voiture, il met sa clé et il s’en va. Il ne faut pas qu’il ait de problème jusqu’à l’avitaillement, le plein d’eau, le plein de carburant. On voit avec lui, on fait un listing de ce qui est possible, de ce qui n’est pas possible. On lui remet son bateau à neuf. Et quand il revient, il arrive et il profite de son bateau pleinement. Quand la charge de travail est trop importante, on fait venir des entreprises extérieures de stratificateur, menuisier, pour rentrer dans les temps, pour que le client soit satisfait. Que son bateau soit prêt quand il le veut. Une qualité essentielle, faut être bricoleur. C’est de la technicité, faut être très technique. Mais c’est beaucoup de débrouillardise. Faut être ouvert, faut être humain parce que c’est un petit microcosme ici. Tout le monde se côtoie. Faut être ouvert avec tout le monde. Pour moi un des gros avantage, c’est de travailler en extérieur. Le cadre de travail est assez sympathique, vue sur le Canigou. Je suis sur l’eau toute la journée. Donc en contrepartie, il y a des travaux, changer des tuyaux de WC. Travailler dans des positions avec la tête à l’envers dans des endroits souvent qui sont très inaccessibles. C’est un métier qui me plaît vraiment, tant que physiquement je suis capable de monter sur les bateaux, de pouvoir grimper au mât. Tant que physiquement je suis apte à faire ce métier, je continuerai dans cette voie là. C’est un métier qui est vraiment sympa.