Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 84135 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

OCÉANOGRAPHE

Scientifique de haut niveau, à la croisée de plusieurs disciplines, l'océanologue effectue des recherches afin de mieux connaître les fonctionnements particuliers des océans et d'évaluer leurs ressources.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Les principales activités du métier d’océanographe et d’océanographe biologiste sont organisées autour des campagnes à la mer. A peu près 1 fois par an on va sur un bateau pour faire des observations et récolter des animaux. Et puis ensuite, on rapporte toutes ces informations, toutes ces données au laboratoire. Pour moi la mer c’est une source de diversité, une source de biodiversité qui est énorme, qui est vraiment inconnue. La mer, c’est 70% de la surface de la planète. Je trouve que les meilleurs moments du métier, c’est quand on est sur un bateau, qu’on fait plonger un robot par exemple ou qu’on plonge dans un sous-marin et qu’on va découvrir un environnement sur lequel on a aucune connaissance. Un endroit où on n’est jamais allé, où personne n’est jamais allé en fait. Au laboratoire, on va étudier des films par exemple qui ont été pris par les sous-marins. On va étudier les animaux, on va les compter, les trier. Donc une fois qu’on a fait tout ce travail de dépouillement, on va rédiger les résultats soit sous forme de rapport parce qu’on a des contrats, par exemple des contrats européens ou d’autres types de contrat, des contrats avec des industriels. Ou alors on va rédiger des articles scientifiques. Alors mon parcours de formation après le bac ça été principalement l’université. J’ai réalisé un premier cycle disons jusqu’à la licence de biologie des organismes générales. Puis, ensuite, j’ai réalisé une formation en océanologie appliqué donc ça m’a amené à l’équivalent d’un master 1. Et ensuite dans le master 2 en océanologie biologique. Donc j’ai réalisé ma thèse et je continue à travailler sur un sujet qui concerne les animaux des grands fonds. On a vraiment une collaboration et un travail commun entre plusieurs disciplines et ça me plaît bien de travailler pas seulement entre biologiste mais aussi avec des géologues, avec des chimistes. Croiser un petit peu toutes ces disciplines pour arriver à comprendre le fonctionnement d’un écosystème. Les principales qualités pour être océanographe et pour être scientifique en général, c’est la curiosité. Il faut être intéressé par ce qu’on va rechercher. La rigueur et puis l’organisation. Faut être un petit peu organisé dans son travail. C’est un travail d’équipe, il faut être à l’aise et avoir envie de travailler avec d’autres.