Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 15953 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

AMBRE, EN 3ÈME, S'INTERROGE SUR LA SUITE DE SA SCOLARITÉ : QUELLE FILIÈRE CHOISIR, COMMENT, EN APPRENTISSAGE ?

Ambre, 16 ans est au collège et se dirige vers une seconde professionnelle. Comment faire? Sa mère, son professeur principal et la conseillère d'orientation l'accompagnent dans cette recherche. Ce film est le 5ème épisode d'un Web documentaire consacré à l'apprentissage.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je suis Ambre. Je suis une collégienne en classe de 3ème. J’ai 16 ans. J’habite dans le 13e arrondissement à Paris. Les études ne m’intéressent pas énormément. Il y a des matières où je me dis : « pourquoi j’apprends ça ? A quoi ça va me servir plus tard? » Michel Deslandes, Professeur principal C’est une élève qui n’a pas de notes extraordinaires. J’ai du voir sa mère 2 ou 3 fois dans l’année. C’est une élève qui redouble donc c’est assez surprenant. Elle voulait faire de l’hôtellerie l’année dernière. Elle est revenue là-dessus, je crois à cause d’un stage où elle a été refroidie, entre guillemets. Béatrice Serey, mère d’Ambre Elle a abandonné l’idée de faire hôtellerie. Moi, je lui ai tout de suite dit, si tu n’es plus du tout certaine, vu le niveau de tes notes, il vaut mieux que tu redoubles. Que ça te laisse une année supplémentaire pour avoir un meilleur dossier scolaire et puis une année pour réfléchir à ton orientation. J’ai redoublé aussi pour avoir un choix sur mon orientation. Je ne savais plus ce que je voulais faire, j’étais un peu perdue. Béatrice Serey, mère d’Ambre Et on a commencé par voir ce qui pouvait l’intéresser. Et là, je lui ai dit toi qui aimes les soins, le maquillage, est-ce que le domaine de l’esthétique ne t’intéresserait pas parce qu’il faut vraiment que nous trouvions une voie pro. Au début, j’ai un peu regardé sur internet ce qu’on y faisait vraiment dans ce métier, dans ce milieu. Et ensuite, je me suis un peu renseignée auprès de la conseillère d’orientation. Je suis allée aux portes ouvertes d’un lycée. Puis, j’ai fait mon stage d’orientation de 3ème dans un institut. A la fin de cette semaine là, c’est ce que je voulais faire. Béatrice Serey, mère d’Ambre Je te vois bien dans ce domaine. CAP-Bac pro première année. Normalement, ce sera le CAP vu le niveau de tes notes malheureusement. Mais tu sais aussi que tu peux te rattraper. Tu peux rattraper le bac pro après. Tu fais tes deux ans de CAP. Tu passes ton CAP. Et après, tu reprends la première du bac pro. Michel Deslandes, Professeur principal La difficulté avec les élèves qui s’orientent en 2de professionnelle, c’est d’être stigmatisés. Et c’est avec ces élèves qu’on s’inquiète de savoir ce qui veulent faire plus tard. Je crois que c’est une question que nous devrions poser à tous les élèves. Béatrice Serey, mère d’Ambre C’est ce qu’elle me dit. Ils me prennent tous pour une nulle parce que j’ai choisi la filière pro. Je lui donne l’exemple de son frère qui a du commencer par un BEP de marin de commerce et il a fait une école des officiers de la marine marchande. Il a un métier, il gagne très bien sa vie, un métier qui lui plaît. Mon frère est allé en pro et ça ne veut pas dire qu’il n’a pas réussi sa vie. Tu peux passer par la voie pro et tu peux mieux réussir que ceux qui vont en général.